EQIOM renouvelle son adhésion au dispositif FRET21 et ambitionne de réduire de 15% les émissions de CO2 de ses transports

06.04.21

Courbevoie, 6 avril 2021 – EQIOM, acteur majeur dans les matériaux de construction poursuit son engagement dans la démarche FRET21, soutenue par l’Ademe et l’AUTF. Après une première adhésion en 2017, EQIOM renouvelle le challenge du dispositif FRET21 sur 3 ans, avec l’objectif de réduire de 15 % les émissions de gaz à effet de serre de ses transports (*).

EQIOM, la poursuite d’un engagement inscrit dans sa démarche EQIOM R « Construisons durable »

En janvier 2021, EQIOM annonçait la création d’une nouvelle bannière, Eqiom R, qui donne corps à l’ensemble de ses actions en matière de construction durable. Ce programme lancé par EQIOM rassemble toutes les initiatives actuelles et futures pour soutenir la transformation environnementale dans le secteur de la construction.

Eqiom R s’articule sur une déclinaison opérationnelle et cohérente de la vision d’EQIOM basée sur des thématiques fortes : le Respect, la Responsabilité, la Réduction dont l’établissement d’un Référentiel bas carbone pour les produits.

Plusieurs initiatives issues d’Eqiom R pour réduire les émissions de CO2 ont été mises en place au niveau de la production, des process, de l’économie circulaire mais aussi des transports et de la logistique. Pour ce dernier volet, EQIOM se réengage pour trois ans dans le dispositif FRET21, illustrant ainsi pleinement la stratégie RSE de l’entreprise. Pour ses activités Ciment et Granulats, EQIOM se fixe pour nouvel objectif de réduire de 15 % les émissions de gaz à effet de serre issues de ses transports.

Un deuxième « round » plus ambitieux

Dès 2017, EQIOM fût le premier groupe de matériaux de construction à s’être engagé dans la démarche FRET21 avec un objectif de réduction de 6% des émissions de gaz à effet de serre issues de ses transports. Après 3 ans d’actions concrètes,mixant notemment l’usage de modes de transport alternatifs (voie d’eau, ferroviaire), EQIOM affichait en 2020 un bilan très proche de l’objectif initial avec une réduction de près de 3000 tonnes de C02 évitées.

Aujourd’hui, EQIOM annonce un objectif de baisse de 15 %, sur la période 2020-2022. « Nous nous alignons sur les demandes de nos fournisseurs et de nos clients, et nous leur proposons des solutions pour réduire l’empreinte carbone de l’ensemble de la chaîne », se félicite Jérôme Becamel, responsable logistique d’EQIOM, en charge du rail et du shipping et référent FRET21. 

« Pour ce deuxième « round », nous nous sommes concentrés sur les flux de transport intersites et aval du ciment et des granulats », annonce-t-il.

Des actions vertes fortes en faveur du biogaz

Entre ses 160 sites de production, ses plates-formes logistiques et les sites clients, EQIOM s’applique à développer une flotte de véhicules plus verte, tirant parti des énergies alternatives, telles que le GNC (Gaz Naturel Compressé), le GNL (Gaz Naturel Liquide), l’Oléo 100 ou encore le Biogaz. Pour déployer une trentaine de ces « green trucks », EQIOM renforce ses liens avec ses prestataires transport en leur garantissant un volume et une durée de contrat.

Outre FRET21, EQIOM favorise les partenariats locaux avec le renforcement de son partenariat local avec des acteurs des Hauts de France pour soutenir le développement de la filière Biogaz.

Une intensification et la digitalisation de l’usage du transport ferroviaire

En parallèle, EQIOM intensifie le développement du transport ferroviaire, notamment pour les flux intersites (une vingtaine de  wagons supplémentaires vont être mis en place permettant d’éviter l’équivalent de 2 200 camions qui ne passeront pas par la route). Pour y parvenir, les équipes transport et logistique ont co-adapté avec l’opérateur ferroviaire leur schéma de transport, en coordination avec la production et les prévisions commerciales. Par ailleurs, pour compenser les ruptures de stock en urgence, l’entreprise a prévu un nouveau plan de transport, garantissant la possibilité d’ajouter des wagons supplémentaires à un convoi, selon les besoins.

« Nous en avons également profité pour développer la connaissance de nos flux en digitalisant nos wagons. Grâce à des puces RFID embarquées, nous connaissons leur position exacte à chaque moment ce qui nous permet de mieux estimer l’heure d’arrivée des trains de marchandises », indique Jérôme Becamel.

Le label « Objectif CO2 »

EQIOM entend confirmer la proportion de transporteurs labellisés « Objectif CO2 » à 15 %, et augmenter le nombre de « chartés », en passant de 20 à 70 % de prestataires inscrits dans la démarche.

Un engagement élargi à la satisfaction client

EQIOM s’engage à inciter les transporteurs à diminuer les km à vide en augmentant les retours en charge, doubler les volumes transportés par mode ferroviaire ou encore réduire le tonnage transporté entre les sites en mode routier... EQIOM s’applique à optimiser le taux de chargement de ses véhicules pour le transport des sacs de ciment. Si un camion complet n’est pas commandé, les équipes de logistique déterminent un autre point de livraison sur le trajet avec le même camion afin de garder un niveau de tonnage optimal et  maintenir un taux de service premium à ses clients.

Ainsi, pour EQIOM, FRET21 permet de challenger son empreinte carbone, d’identifier les bons leviers d’actions, de communiquer sur les engagements du secteur du BTP, mis en place chez EQIOM depuis déjà de nombreuses années.