Crypte de la Basilique Notre-Dame-de-l’Immaculée-Conception de Boulogne-sur-Mer

Holcim Bétons réhabilite la crypte de la Basilique Notre-Dame-de-l’Immaculée-Conception de Boulogne-sur-Mer

29.01.15

Située dans l’enceinte des remparts de la vieille ville, cette basilique a été classée au titre des monuments historiques en 1982. Holcim Bétons (France) a mis tout son savoir-faire et son expérience des projets délicats au service de ce chantier si particulier.

 
 

 

Le projet de restauration et de mise en valeur de la crypte de la Basilique Notre-Dame-de-l’Immaculée-Conception avait notamment pour objectif de faciliter l’accès de la crypte aux personnes à mobilité réduite. 
Holcim Bétons (France) a été mandaté pour réhabiliter les voies d’accès à la crypte et refaire intégralement les sols qui étaient en mauvais état.

Le béton de chaux : une première au Nord de la Loire !

L’un des principaux challenges à relever sur ce chantier d’exception était la gestion de l’humidité, omniprésente dans la crypte. Pour la contrecarrer, Holcim Bétons (France) a proposé une solution pratique et technique : l’utilisation du béton de chaux, une première sur un chantier au Nord de la Loire. 
Ce béton de chaux se met en place comme un béton de ciment : la différence est que le liant utilisé est la chaux. Produit naturel et écologique, la chaux permet à l’ouvrage de respirer et de laisser migrer les échanges gazeux. De plus, sur le long terme, la chaux offre une tenue encore inégalée.
Formulé sur une base de béton fluide S4, le béton coulé dans la crypte a ainsi associé les qualités d’un béton fluide (meilleure finition, gain de temps, facilité d’utilisation) aux vertus isolantes de la chaux.
  

120 m3 de béton de chaux coulés dans la crypte

Le béton de chaux a été coulé dans toute la crypte pour unifier les sols, très dénivelés. A la différence d’un béton traditionnel, ce béton de chaux nécessite d’être posé en couche plus épaisse et sèche en plusieurs jours.
Les camions toupie ont été installés dans la cour de la Basilique ; de là partaient les 140 m de tuyaux pour rejoindre la crypte. 1h30 de préparation était nécessaire avant chaque coulage. 2 pompistes (l’un à l’extérieur et l’autre à l’intérieur de la crypte) s’assuraient du bon déroulement du coulage et étaient en contact permanent par talkie-walkie.
4 coulages de 30 m3 de béton de chaux ont été réalisés sur la totalité du chantier.
 

Une préparation exigeante pour un chantier exceptionnel

Très en amont du chantier, Holcim Bétons (France) a pris en compte des paramètres originaux afin de mieux appréhender la réhabilitation de la crypte.
 
La concertation avec les Monuments Historiques
Holcim Bétons (France) a dû prendre en compte les exigences des Monuments Historiques notamment sur la préservation des fresques vestiges du IIIe siècle, d’une salle romaine du XIe siècle et des éléments gothiques des XIIe et XIVe siècles
 
La concertation avec les commerçants de la vieille ville
Les rues de la vieille ville sont piétonnes et il n’était pas question de perturber l’activité des commerçants. Après concertation avec les instances locales, il a été convenu qu’Holcim Bétons (France) travaillerait sur le site uniquement le lundi matin entre 6h et 11h.
 
L’accès des camions à la vieille ville
Afin de pouvoir passer sous les voûtes de la vieille ville, le système d’échelles des camions a été modifié.
 
L’accès à la crypte
Cette crypte est l'une des plus grandes de France avec ses 128 mètres de long et ses 42 mètres de large et abrite un incroyable dédale de couloirs et de salles. Holcim Bétons (France) a étudié tout le parcours à effectuer pour installer les tuyaux : plus de 140 m à installer tout en respectant les galeries et l’environnement architectural.
 
Travail à la main au sein de la crypte
La configuration de la crypte ne permettait pas à du matériel lourd de pénétrer dans la crypte. Tout le travail pour remettre à niveau le sol a du être réalisé manuellement.