Préparez le terrain

Vous devez décaisser le terrain sur lequel votre terrasse va prendre place. Pour savoir quelle profondeur creuser, faites vos calculs :
  • La dalle de béton doit faire au minimum 10 à 12 cm d’épaisseur ;
  • Cette dalle doit reposer sur un lit de pierres ou de sable de 10 cm, recouvert de 2 ou 3 cm de gravillons pour égaliser les niveaux ;
  • La dalle doit dépasser le sol d’environ 5 cm ;
  • Si la terrasse est adossée à la maison, et devant une ouverture (porte, porte-fenêtre), elle doit rester 3 cm en dessous du seuil afin que l’eau ne rentre pas en cas de forte pluie ;
  • N’oubliez pas de tenir compte du revêtement éventuel, si vous comptez par exemple carreler la terrasse…

Résultat ? En général, il faut creuser sur 20 cm de profondeur. Une tâche réalisable à la main si la terrasse fait 10 m2, mais au-delà, envisagez de louer un petit engin de chantier… ou d’appeler des amis à la rescousse.

Une fois le terrain décaissé, étalez les pierres, puis le gravier, et tassez avec une dame de maçon.

Réalisez le coffrage

Il faut ensuite créer un coffrage en planches de chantier, le haut des planches devant correspondre à la hauteur de la future dalle, afin de pouvoir facilement lisser le dessus avec la règle de maçon. 
Pensez à créer une très légère pente (de 1 à 2%) afin de favoriser l’écoulement de l’eau si la terrasse n’est pas couverte. Et si la dalle est contre la maison, placez un joint de désolidarisation : la dalle ne doit pas être en contact avec le bâtiment.

Assurez l’étanchéité

Placez un film polyane sur toute la surface, et remontant sur le coffrage. Il évitera les remontées d’humidité dans la dalle une fois terminée. 
 

Prévoyez la dilatation

Avec les variations de température, le béton se dilate ou se contracte. Il est donc nécessaire de diviser la dalle en portions de 15 m2 environ, délimitées par les joints de dilatation. Ceux-ci éviteront que la dalle ne se fende ou se soulève avec les variations de température. Ils doivent, comme le coffrage, arriver à la hauteur de la dalle.

Placez l’armature

Placez maintenant les treillis métalliques qui vont constituer l’armature de votre béton.
  • Chaque portion délimitée par les joints de dilatation doit être armé.
  • Le treillis doit être surélevé de 3 à 5 cm au-dessus du polyane (utilisez des chutes de parpaings ou de briques).
  • Le métal doit s’arrêter à 3 cm du coffrage afin d’être entièrement enrobé par le béton, et ne jamais être apparent une fois le béton coulé.

Coulez le béton

Préparez votre béton à la bétonnière (ou faites-vous livrer du béton prêt à l’emploi), et coulez le dans le coffrage.
Quelle quantité prévoir ? Multipliez la surface de la dalle par son épaisseur pour le savoir. Par exemple, une dalle de 20 m2, sur 10 cm d’épaisseur, nécessite 20 x 0,10 = 2 m3.
 
Étalez bien le béton, lissez la surface en « tirant » la règle appuyée sur le coffrage et finissez de lisser à la taloche.
Si vous choisissez d’être livré par camion toupie, assurez-vous avec le fournisseur que le camion puisse accéder facilement à votre terrasse.

Patientez 

Patientez au moins 24 h avant de décoffrer la dalle, et 1 mois avant de poser un éventuel revêtement. 
Mais rien ne vous empêche de profiter de votre terrasse avant ce délai, pour un apéritif entre amis !