Les dangers des rajouts d’eau

Les rajouts d’eau sur chantier affectent la durabilité du béton et de l’ouvrage :

  • Chute de la résistance : augmenter de 10 litres/m3 entraîne une baisse de 6% de la résistance mécanique du béton.
  • Augmentation du retrait : augmenter de 10 litres/m3 entraîne une hausse de 6% du retrait.
  • Non conformité du béton : les ajouts d’eau sur chantier dans du béton prêt à l’emploi sont interdits par la norme NF EN 206-1/CN.   

D’autres dégradations peuvent arriver :

  • Dessiccation : le béton fissure le rendant plus fragile et inesthétique.
  • Ressuage : l’eau remonte à la surface du béton frais, provoquant la formation de veines sableuses.
  • Farinage : les ajouts d’eau augmentent la porosité du béton et entraîne sa dégradation en surface.
  • Ségrégation : les granulats de faible diamètre remontent à la surface. 

Impact des rajouts d’eau sur la résistance du béton :