EQIOM enregistre une réduction de 2 700 tonnes d’émissions de CO2e pour ses transports à l’issue de 3 ans de démarche « FRET21 - Les chargeurs s’engagent ».

17.06.20
Réduire les émissions de CO2 et de gaz à effet de serre liées à son activité de transports de matériaux s’inscrit dans la volonté d’EQIOM d’être leader des solutions Eco-responsables de son secteur. Dès 2017, EQIOM fût le premier groupe de matériaux de construction à s’être engagé à la démarche « FRET21 - les chargeurs s’engagent » initiée par l’ADEME et l’AUTF. EQIOM affiche un bilan d’une réduction de 5% des émissions de gaz à effet de serre soit, 2 700 tonnes de C02 évitées, après 3 ans d’actions concrètes. Cette année, l’industriel continue son engagement sur les 3 prochaines années en renouvelant l’intégration de la démarche « FRET21 » dans sa stratégie de développement durable.

 

Une source concrète d’engagement durable

 
« FRET21 – les chargeurs s’engagent » a pour objectif d’inciter les entreprises, agissant en tant que donneurs d’ordres des transporteurs, à intégrer l’impact des transports dans leur stratégie de développement durable. Près d’une cinquantaine d’entre elles sont à l’heure actuelle engagées dans la lutte contre l’impact des transports sur le climat.
 
De nos jours, 92% des émissions de CO2 du transport sont émis par le transport routier, qui représente plus de 80% de la consommation du secteur des transports. L’initiative de l’ADEME et de l’AUTF challenge les entreprises investies au travers de différentes actions mises en place autour de quatre axes pour réduire les émissions de CO2 : 
  • Taux de chargement
  • Distance parcourue
  • Moyen de transport
  • Achats responsables
 
En intégrant le programme, EQIOM illustre de façon concrète son engagement en matière de développement durable, cœur de sa stratégie RSE. Ainsi 5 projets EQIOM ont été initiés durant la période janvier 2017/décembre 2019 permettant une baisse de 5% des émissions annuelles de CO2 et de gaz à effet de serre.

 

80% des objectifs atteints dans un contexte pas toujours propice

 
L’engagement portait sur une période de 36 mois durant laquelle EQIOM s’est investit pour réduire l’impact des émissions de CO2 et de gaz à effet de serre liées aux transports dans ses branches Ciments et Granulats. Pour ce faire, diverses actions ont été menées par l’industriel dont certaines ont obtenu d’excellents résultats sur la période :
 
  • Mise en place du double fret pour limiter les transports à vide de nos marchandises ensachées en augmentant les retours en charge : sur 2019 en global 72% des retours à charge soit, 9% d’émissions évitées
  • Augmentation de la part du transport ferroviaire afin de doubler les volumes transportés : sur 2019, malgré les grèves, 89% de transports ferroviaires soit 24% d’émissions évitées
  • Réduction du tonnage transporté entre les différents sites en modes routiers en impliquant les usines par la réduction les distances parcourues et l’utilisation du rail et du fluvial maritime dès que possible soit, 10% d’émissions évitées 
  • Exploitation de véhicules consommant des carburants verts (GNL, GNC, Ethanol…) en nouant de nouveaux partenariats (mise en service de 4 camions à motorisation verte par gaz naturel et bioéthanol il y a un an) qui, malgré des retards de livraison, ont permis d’enregistrer une baisse des émissions de 5% 
  • Sensibilisation, challenge, incitation des transporteurs EQIOM sont autant d’actions à mettre en œuvre pour réduire des émissions pour l’obtention de Labels Eco-responsables (Charte Objectif CO2, Label CO2…). Par ailleurs, EQIOM est également engagé avec l’agence de notation TK Blue pour les émissions de gaz à effet de serre.
 
« Comme sur l’ensemble du territoire, notre activité de transports a été impactée par la situation sociale et notamment les mouvements de grèves sur les routes et dans le ferroviaire. Cependant, nous nous réjouissons des résultats obtenus pour ce premier challenge même si nous n’avons pu atteindre nos ambitions à 100%. Nous n’en sommes que plus motivés et nous impliquerons d’autant sur ces trois prochaines années » commente Jérôme Becamel, Responsable logistique chez EQIOM.
 
 

Une initiative reconduite et intensifiée

 
Conscient des enjeux actuels et des nouvelles préoccupations engendrées par la crise du coronavirus (baisse de la pollution durant le confinement, reprise et accélération des grands chantiers - Jeux Olympiques, Grand Paris…), et qui vont intégrer les engagements européens déjà pris, EQIOM continue son implication dans cette démarche « FRET21 - les chargeurs s’engagent », afin de limiter l’impact de ses transports.
 
Au plus près des mesures de celui-ci, l’industriel projette déjà, dans le cadre de son nouvel engagement « FRET21 » de nouveaux investissements et le renfort de ses actions sur les 3 années à venir notamment par l’utilisation d’un plus grand nombre de camions verts, l’exploitation de plus de trains électriques ou encore l’emploi d’énergies alternatives.
 
Ainsi, c’est plein d’ambitions qu’EQIOM réitère sa volonté de réduire l’impact de son activité de transports sur le climat et de contribuer à la sauvegarde de notre planète.