« Le Chemin de la Craie », pour créer une dynamique territoriale collective

23.10.17

Pour créer une dynamique collective autour du Chemin de la Craie, le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale, EQIOM, par l’intermédiaire de sa fondation d’entreprise Energies Croisées, la commune de Camiers Sainte Cécile, le Conservatoire des espaces naturels, la Communauté d’agglomération du Boulonnais, la Communauté de Communes de Desvres-Samer, la Communauté de Communes du Pays de Lumbres, le département du Pas-de-Calais, Eden 62, Karine Baillet Organisation, ont imaginé, un premier événement sportif et culturel qui s’est déroulé le 8 octobre dernier entre Lumbres et les communes de Dannes et Camiers. 

 

A l’origine du projet…

 
Le Chemin de la Craie est né d’une réflexion menée il y a plus de 10 ans entre EQIOM et le Conservatoire d’Espaces Naturels du Nord-Pas-de-Calais. Il s’agissait à l’époque d’un projet de biodiversité dans le corridor écologique qui relie Lumbres à Dannes et Camiers. Au fil des discussions engagées en 2014 entre EQIOM et sa fondation d’entreprise Energies Croisées, le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale et les collectivités locales, il est devenu, un projet de développement durable de ce territoire en valorisant les patrimoines naturels, culturels et industriels.
 

… du chemin de la Craie 

 
Les sites de Lumbres et de Dannes-Camiers, en plein cœur de la cuesta du Boulonnais, sont situées sur un ensemble géographique continu d’une grande richesse écologique, les coteaux calcaires : entre terre et mer, ces coteaux calcaires s’étendent sur une quarantaine de kilomètres et offrent de superbes paysages vallonnés. 
 
Dotée d’une faune et d’une flore riches et atypiques, la cuesta du Boulonnais est un haut lieu de la biodiversité locale, propice au développement d’activités touristiques.
 
Pour les acteurs qui travaillent depuis 2 ans sur le projet, le chemin de la Craie pourrait s’inscrire dans une approche du tourisme éco-responsable alliée à la nouvelle tendance du « slow tourisme ». En effet, le territoire entre Lumbres et Dannes-Camiers met en lumière la craie, cette richesse naturelle qui fut au démarrage économique de la région et dont il est important aujourd’hui de conserver la trace pour les prochaines générations.
 
 

chemin de la craie

 

Le trail, un événement pour asseoir sa visibilité du Chemin de la Craie

 
Afin de valoriser et faire connaître le patrimoine de ce territoire au plus grand nombre, EQIOM, sa fondation Energies Croisées, le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale, Karine Baillet Organisation et leurs partenaires ont créé un événement 100% nature : le « trail du Chemin de la Craie », qui marie sport et culture.
Composé de trois niveaux de courses, le trail a été l’occasion, pour 520 compétiteurs dont une équipe EQIOM composée de 31 collaborateurs, de découvrir l’ancienne voie de chemin de fer, le site industriel de Lumbres, Dannes et les anciennes usines de Lottinghen et Desvres, tout en traversant des paysages grandioses souvent méconnus.
 
Au-delà de l’aspect sportif, cette journée, consacrée au Chemin de la Craie, lance également un projet culturel : créée par un collectif d’artistes et soutenu par le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale, EQIOM et sa fondation d’entreprise Energies Croisées, la « Caravane de la Craie » a pour ambition d’aller à la rencontre des habitants et visiteurs pour récolter témoignages et souvenirs autour de la craie : paysages, activités, constructions, cartes postales, photos qui seront présentés lors d’une prochaine exposition éphémère.
 
« Cet événement est un beau travail collectif et une première étape d’un projet qui a pour ambition de contribuer à la résilience et au développement du territoire. Le Chemin de la Craie est un projet qui nous tient à cœur car il est lié à notre histoire industrielle mais surtout en ce qu’il est créateur de lien. Il permet à tous les acteurs de se réunir pour construire ensemble une réponse aux enjeux du territoire », précise François Marois, Secrétaire Général chez EQIOM. 
 
« Le Chemin de la Craie a vraiment pris corps ce week-end du 7 et 8 octobre. Tout d'abord sous les foulées des nombreux coureurs qui ont pu découvrir ses magnifiques paysages. De son côté, la Caravane de la Craie a commencé son périple à la rencontre des habitants en s'arrêtant sur les marchés, les lieux publics ... 
Tout ceci dans un partenariat qui regroupe entreprises et collectivités locales pour dynamiser le territoire » ajoute Philippe Leleu, président du Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale.